raccueil-copie-1.gif

petitrd N-copie-1Bienvenue sur mon blog photo...sorte d'expo permanente en ligne, et en toute liberté.  Pour toute question, un seul contact :  billybop@free.fr


 La photographie est à la portée du dernier des imbéciles, elle s'apprend en une heure, ce qui ne s'apprend pas, c'est le sentiment. [Nadar] 

 

On ne voit pas comme on respire. [Marc Riboud]

14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 09:33

femme-scout-pilat-pyla.jpg

 

Mon oeil est resté en suspend, entre rigidité du costume bleu-condé de cheftaine scout et courbes et cambrure féminine dans le vent, en mode 'pause' face à l'immensité...

Partager cet article

Repost 0
Published by BILLY BOP - dans Les vivants
commenter cet article

commentaires

tévi 13/03/2013 16:50


En fin de compte......... une question sans réponse , sans féminin ni masculin........


.juste un regard vers le large............. juste la question posée là bas......... 


Toi , tu seras le seul qui........ répondra.


Car personne , jamais, ne sera TOI.


 

debo 16/02/2013 17:42


Belle leçon dans cette photo. Malgré la rigidité, chaque plongée dans l'essentiel nous rend juste vrai. Quelle que soit notre aspiration du moment, pourvu qu'il y ait toujours un peu la quête de
l'essentiel. La liberté est peut-être là...

BILLY BOP 18/02/2013 09:28



La liberté est certainement là !



Ritournelle 16/02/2013 14:38


Il y a dans la cambrure comme une fragilité de l' être tout entier face à cette forêt dense et mystérieuse...

les cafards 14/02/2013 16:38


comme un désir d'envol

BILLY BOP 16/02/2013 10:14






Mon oeil est resté en suspend, entre rigidité du costume bleu-condé de cheftaine scout et courbes et cambrure féminine dans le vent, en mode 'pause' face à l'immensité...