raccueil-copie-1.gif

petitrd N-copie-1Bienvenue sur mon blog photo...sorte d'expo permanente en ligne, et en toute liberté.  Pour toute question, un seul contact :  billybop@free.fr


 La photographie est à la portée du dernier des imbéciles, elle s'apprend en une heure, ce qui ne s'apprend pas, c'est le sentiment. [Nadar] 

 

On ne voit pas comme on respire. [Marc Riboud]

6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 07:20

four-a-pain-boulanger--1-sur-1--2.jpg

 

La Vézère - Vallée de (petit) l'Homme

 

Cet oeil me rappelle mon enfance sur les bords de l'Arize qui vient arroser Montesquieu-Volvestre, un pied dans l'Ariège, un autre dans la Haute-Garonne.

Nous partions à vélo avec les copains, guidon de course relevé, du haut de notre CM2, cannes à pêche sous le bras, direction Le Ramier pour quelques heures de liberté !

Au Grand-pont, nous traversions la chute d'eau quand elle était à sec. Nous nous allongions sur le béton chaud de la pointe, sous le saule pleureur, où les eaux se croisaient et bouillonnaient. En amont, on s'arrêtait au Pont Blanc, plus ou moins interdit d'accès.

Et puis il y avait ce petit ruisseau, Le Parfait, où on allait manger nos bonbecs, qu'on achetait (plus ou moins aussi) au même endroit que nos premières clopes, chez Cabannac, le tabac rue des Ollières, juste en face du Presbytère où le curé en chiait avec nous, une fois par semaine sans compter la messe...

Pas de casque-vélo, pas de genouillères, pas de portable pour rassurer les vieux, juste du vent dans les cheveux quand on était à fond de descente. Juste du vent et de la vie de grands chemins, pour minots de campagne aux genoux écorchés.

E.T. sortait au ciné ; même si la guerre faisait froncer les sourcils de mon Père, le mot Malouines m'amusait ; le diable avait désormais un nom : Schumacher, ce boche de gardien de but ! Le temps de trime hebdomadaire passait à 39 heures et la PME du coin roulait dans la toute nouvelle BX de Citroën !

Nous pêchions le gardon, et on s'invectivait par nos noms de famille...Adouin le footeux, Galy le poli qui plaisait à nos mères, Mazet l'intello qui restait pas longtemps, Brosillon le fils du charcutier chez qui j'étais le plus souvent, Parentis mon voisin des premiers zachélèmes du bled, ...

Cet oeil me rappelle mes meilleures années, juste avant la ville, froide, impersonnelle, où le vent faisait peur et les copains restaient chez eux. La ville où on ne pouvait sortir faire du vélo qu'avec ceux qui venaient, eux aussi, d'ailleurs...

Partager cet article

Repost 0
Published by BILLY BOP - dans Les champs
commenter cet article

commentaires

MORGANE 19/12/2012 07:33


bonjour,


oui l'enfance c'était le bon temps.....celle d'aujourd'hui que sera telle ????


plus de parent disponible ou plus ensemble.... les grand parents connaissent plus....(juste pour recevoir un chèque aux anniverssaires et Noêl)


je n'ose imaginer


connaitront-ils le mot souvenir


Morgane

BILLY BOP 19/12/2012 08:26



Moi mes enfants aiment leurs grand parents, et étant resté 10 ans papa au foyer je pense avoir été disponible...et j'étais bien moins respectueux, attentioné aux autres à leur âge ! je pense
plutôt que ce sont les vieux qui changent et qui tournent mal, l'enfance, elle, a pas beaucoup changé si tenté qu'on la regarde avec des yeux d'enfants.



les cafards 10/12/2012 13:55


chouette ta nouvelle présentation !

BILLY BOP 19/12/2012 08:30



Merci les cafards ! J'ai pensé à vous dernierement sur un reportage qui expliquait que face à la surpopulation de la population déjà surpeuplée, la seule solution proteinique sa mère serait la
culture et la consommation de masse...d'insectes ! Je vous ai vu autrement du coup...en barre chocolatée et en friture !


Mais moi je vous défendra ! Hoooo oui moi je vous défendra ! Muhahahahaaaaaa



Ritournelle 09/12/2012 19:15


A moi aussi cette photo évoque l'enfance, mais en Dordogne, dans un petit village sur les bords de l'Isle; autre temps et les images m'arrivent en noir et blanc, curieusement...

BILLY BOP 19/12/2012 08:31



Alors entre enfants de la campagne, on s'comprend ! merci !



tévi 07/12/2012 17:51


Et tes mots coulent de source........................

Labaronne 07/12/2012 17:22


un plein de tendresse et de nostalgie, l'important est de les avoir conservé ces souvenirs