petitrd N-copie-1Bienvenue sur mon blog photo...sorte d'expo permanente en ligne, et en toute liberté.  Pour toute question, un seul contact :  billybop@free.fr


 

On ne voit pas comme on respire. [Marc Riboud]

Il y a actuellement   2  personne(s) chez Billy

Archives

  • Flux RSS des articles
Vendredi 20 juin 2014 5 20 /06 /Juin /2014 05:40

4 ans après la tempête Xynthia, des quartiers entiers de la presqu'île de Fouras, rachetés par l'Etat pour être détruits, sont livrés aux 4 vents, aux embruns salins, à la rouille et aux souvenirs confortables de quelques belles vues sur mer.

 

Les fantômes éventrés et engrillagés, sont comme des cicatrices ouvertes. Ils cotoient en attendant le coup de grâce quelques demeures encore en vie. Le chaos de quelques heures laisse place au simple bruit du temps qui passe : le silence.

 

Vues-sur-mer-Xynthia-Fouras-7.jpg

 

 

 

 

 

Vues-sur-mer-Xynthia-Fouras-8.jpg

 

 

 

 

Vues-sur-mer-Xynthia-Fouras-3-2.jpg


Laissez un mot ici - Voir les 1 commentaires - Publié dans : Les mers
Jeudi 19 juin 2014 4 19 /06 /Juin /2014 06:20

Vues-sur-mer-Xynthia-Fouras_blog-4.jpg

 

4 ans après la tempête Xynthia, des quartiers entiers de la presqu'île de Fouras, rachetés par l'Etat pour être détruits, sont livrés aux 4 vents, aux embruns salins, à la rouille et aux souvenirs confortables de quelques belles vues sur mer.

 

Les fantômes éventrés et engrillagés, sont comme des cicatrices ouvertes. Ils cotoient en attendant le coup de grâce quelques demeures encore en vie. Le chaos de quelques heures laisse place au simple bruit du temps qui passe : le silence.

 

 

Vues sur mer Xynthia Fouras-9

 

 

Vues-sur-mer-Xynthia-Fouras_fb-5.jpg


Laissez un mot ici - Voir les 0 commentaires - Publié dans : Les mers
Mercredi 18 juin 2014 3 18 /06 /Juin /2014 13:15

4 ans après la tempête Xynthia, des quartiers entiers de la presqu'île de Fouras, rachetés par l'Etat pour être détruits, sont livrés aux 4 vents, aux embruns salins, à la rouille et aux souvenirs confortables de quelques belles vues sur mer.

 

Les fantômes éventrés et engrillagés, sont comme des cicatrices ouvertes. Ils cotoient en attendant le coup de grâce quelques demeures encore en vie. Le chaos de quelques heures laisse place au simple bruit du temps qui passe : le silence.

 

Comme tout ce qui est fermé au public, je n'ai pas résisté à l'envie de laisser y trainer mon oeil...

 

Vues sur mer Xynthia Fouras blog

 

 

 

Vues-sur-mer-Xynthia-Fouras_blog-3.jpg

 

 

 

Vues-sur-mer-Xynthia-Fouras_blog-2.jpg


Laissez un mot ici - Voir les 0 commentaires - Publié dans : Les mers
Dimanche 8 juin 2014 7 08 /06 /Juin /2014 08:30

 

Fouras_bbblog.jpg


Laissez un mot ici - Voir les 2 commentaires - Publié dans : Les mers
Samedi 17 mai 2014 6 17 /05 /Mai /2014 11:36

ete-larzac.jpg


Laissez un mot ici - Voir les 1 commentaires - Publié dans : Les champs
Samedi 22 mars 2014 6 22 /03 /Mars /2014 11:14

oudayas-bleu.jpg


Laissez un mot ici - Voir les 3 commentaires - Publié dans : Les villes
Samedi 22 mars 2014 6 22 /03 /Mars /2014 10:59

fes-couturier-cuir.jpg

Derrière les murs épais de Fès, les petites mains du cuir...


Laissez un mot ici - Voir les 0 commentaires - Publié dans : Les vivants
Lundi 10 février 2014 1 10 /02 /Fév /2014 16:53

Et-je-serai-face-a-la-mer.jpg

 

Et je serai face à la mer,
statue de chair et coeur de bois.
Et me ferai désert en moi.
Qu’importera l’heure. Sombre ou claire…

 

Esther Granek, De la pensée aux mots - 1997


Laissez un mot ici - Voir les 0 commentaires - Publié dans : Les mers
Dimanche 2 février 2014 7 02 /02 /Fév /2014 15:32

skhirat-plage-maree_680.jpg

 

skhirat-plage-maree_680-2.jpg


Laissez un mot ici - Voir les 2 commentaires - Publié dans : Les mers
Lundi 20 janvier 2014 1 20 /01 /Jan /2014 11:21

rabat-maroc-7638.jpg

 

Un coin de rue de Fes.

Un coin de mosquée, de ces mosquées dans lesquelles (et dans les faits en tout cas), les impurs ne rentrent pas !

---

Le même ciel pourtant qui nous éclaire
La même paix partout que l'on espère
Et pourtant tout reste à faire...

 

...et en complément, la traduction du refrain que Souad Massi a bien voulu me transmettre via Facebook :

 

rana habin nemchou lel amem

ndaf'ou 'al hak el hob wa salem

rana habin nefet'hou l'biban

ana kalbi lel far'ha 'atchan

 


" Nous voulons aller de l'avant

On se bat pour la vérité l'amour et la paix

Nous voulons ouvrir des portes

Mon coeur a soif de bonheur "


Laissez un mot ici - Voir les 2 commentaires - Publié dans : Les villes
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés